• la GRANDE MURAILLE de CHINE

    muraille de chine pékin

    Le Projet fou d’une Grande Muraille sous la dynastie Qin

     

     

    La dynastie des Qin fut la première dynastie chinoise.

    Son empereur, Shi Huangdi, unifiat les différents royaumes indépendant pour créer la Chine.

    Chaque royaume avait construit des pans de muraille pour se protéger des invasions barbares.

     

    L’empereur entrepris l’immense projet de relier tous les tronçons pour créer une immense fortification.

     

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    La Grande Muraille de Chine

     

     

    La Grande Muraille de Chine, classée au patrimoine de l'Unesco depuis 1987, fait partie des sept merveilles du monde. Elle reste incontestablement l'une des plus belles et des plus impressionnantes constructions sur notre planète. Tel un gigantesque dragon, la Grande Muraille domine déserts, vallées, montagnes et plateaux.

     

    Elle s'étend sur presque 9000 kilomètres, d'est en ouest.

     

    Construite il y a environ 2000 ans, certaines parties sont aujourd'hui en ruines ou ont carrément disparu mais la Grande Muraille de Chine continue néanmoins d'attirer chaque année des millions de touristes venus des quatre coins du globe grâce à sa grandeur architecturale et aux légendes qui l'entourent.

    Servant dans un premier temps de fortifications aux états de Yan, Zhao et Qin, la Grande Muraille a subi plusieurs extensions et réparations au fil des années.

     

    Dans un premier temps, les murs n'étaient pas rattachés.

     

    C'est l'Empereur Qin Shihuang qui a fait relier les différentes parties afin de repousser les Huns. Il n'y a cependant que très peu d'informations sur sa construction.

    On imagine que des matériaux régionaux ont été utilisés.

     

    Afficher l'image d'origine

    Parmi les ouvriers, on retrouve des soldats, des prisonniers et des autochtones.

    Encore aujourd'hui, la Grande Muraille de Chine joue un rôle important dans la culture du pays.

    Pour visiter la Grande Muraille de Chine, nous vous recommandons de passer par Pékin. Il y a trois sites qui se démarquent peut-être plus que les autres : Badaling, Mutianyu et Simatai. Ce sont les sites les plus fréquentés car les plus accessibles. Badaling est l'une des parties les mieux préservées de la Muraille, mais aussi la plus touristique. Elle se trouve à 70 kilomètres de Pékin et suit un chemin tortueux dans les montagnes, à 1000 mètres d'altitude. Les paysages, splendides, sont on ne peut plus verdoyants.

    Egalement très bien conservé, Mutianyu est un site remarqué pour ses 22 tours de garde, aussi appelés miradors.

     

    Cette section a été construite en granit et mesure 7 mètres de haut.

     

     

    La Grande Muraille de Chine

    On trouve de nombreux ruisseaux et forêts aux alentours. Le cadre est là encore très naturel et la nature luxuriante. Mutianyu, comme Badaling, se trouve à 70 kilomètres de Pékin.

    La Grande Muraille de Chine

     

     

    Elle a longtemps été intégrée à la mythologie et au symbolisme chinois.

     

    La légende la plus connue est sans doute celle de Meng Jiangnu qui aurait fait s'effondrer une partie du mur tant ses larmes de chagrin suite à la mort son époux lors de la construction étaient puissantes.

     

    Simatai est sans doute plus difficile d'accès mais moins envahie par les touristes et surtout plus authentique. Après 3 années de rénovation, cette partie a ré-ouvert en janvier 2014 mais a su garder son apparence originale datant de la dynastie Ming. Simatai est séparée par un lac avec deux sources différentes : une source chaude et une source froide. Elle se trouve à 120 kilomètres de Pékin.


     

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     

     

    A cette époque, la muraille était faite d’une superposition de couches de terre damée.

    Le pénible travail de construction exigea la participation de centaines de milliers d’ouvriers, dirigés par le Général Meng Tian.

    180 millions de mètres cube de terre aurait été nécessaires à la construction de la Grande Muraille.

     

    Afficher l'image d'origine

    Selon la légende, les corps des ouvriers morts à la tâche auraient également servis de remblai.

     

    Région de Sematai

     

     

    Intégrée de divers murs, de tours de guet et de tours de feu de signalement, la Grande Muraille est avant tout un système de défense redoutable. Photo © Saad Akhtar

     

     

    Pour certains, ceci n’est qu’une légende et les corps auraient été enterrés aux alentours de la muraille…

    La légende populaire chinoise de Meng Jiangnü, participa à entretenir cette croyance.

     

     

    grande-muraille-chine-4

    En effet, cette célèbre légende chinoise raconte l’histoire d’une femme dont le mari mourut d’épuisement à la construction de la Grande Muraille.

     

    Tronçon de Mutianyu

     

    Et cette histoire populaire raconte que le corps de son mari fut enseveli dans le cœur de la muraille…

     

     

    muraille de chine photo

     

    La Muraille de Chine et la Route de la Soie

    Les premiers empereurs de la dynastie suivante, la dynastie des Hans, abandonnèrent l’entretien de la Grande Muraille, préférant négocier avec les envahisseurs du Nord en leur offrant des filles plutôt que de se battre.

    Mais l’empereur Wudi relança la construction de la muraille ; d’une part pour repousser les nomades du nord et d’autre part pour favoriser le commerce et développer la route de la soie!

    Au final, au cours de son histoire, la muraille de Chine servit d’avantage de route pour le transport des hommes et des marchandises que de fortification défensive.

    En effet, malgré sa taille et sa robustesse, les gardes étaient corruptibles, et la muraille ne réussit pas toujours à contenir les envahisseurs!

     

     

    Afficher l'image d'origine

     

     

     

     

     

    « HISTOIRE de la COCHINCHINE ( Vietnam)La Chine 1917-1919 par le photographe Sidney David Gamble »

    Tags Tags : , , , ,